UA-57511743-1

L'UTILISATION DE LA TÉLÉVISION EN SERVICES DE GARDE ÉDUCATIFS

 

Voici ce que dit le règlement du Ministère (article 115) : « Le prestataire de  services de garde ne peut utiliser un téléviseur ou tout autre équipement audiovisuel que si leur utilisation est intégrée au programme éducatif. »

 

La bonne utilisation de la télévision

 

Que signifie concrètement intégrer la télévision à votre programme éducatif?  Utiliser la télévision de manière éducative suppose que…

  • La Responsable de Services de Garde demeure présente auprès des enfants durant le visionnement et donne un sens à ce que l’enfant voit en commentant certains passages;
  • Les émissions choisies sont conformes aux intérêts et à l’âge de l’enfant;
  • Le visionnement stimule par la suite des conversations positives entre les enfants et les adultes sur le sujet de l’émission. La RSG peut ainsi poser des questions aux enfants pour voir ce qu’ils ont retenu, répondre aux leurs  ou les aider à faire des liens. Exemple : Épisode de Zoboomafoo sur les animaux;
  • L’émission sert de stimulant visuel pour faire connaître différents sujets aux enfants, en particulier les thèmes choisis par la RSG. Exemple : Vidéo de Benjamin en lien avec les apprentissages du mois;
  • Le contenu fournit des directives simples pour développer des compétences ou apprendre des consignes de sécurité. Exemple : « Bye bye les microbes » qui enseigne la manière de se laver les mains et pourquoi ou « J’suis prudent, j’suis content qui sensibilise les enfants sur les bons comportements à adopter en cas d’incendie;
  • L’émission visionnée encourage la musique, la danse, l’art, la créativité. Exemple : DVD « La Bougeotte » avec Josée Lavigueur ou des épisodes de « Passe-Partout »;
  • Elle sensibilise l’enfant à d’autres cultures, d’autres langues. Exemple : De nombreux épisodes de Cornemuse, comme « Tout l’monde est différent » sensibilisent les enfants aux différences et à la tolérance.

 

Matière à réflexion concernant la télévision...

 

  • Les enfants d’âge préscolaire sont portés à copier les gestes des personnes qui les entourent et de celles qu’ils voient à l’écran. Donc les modèles de comportements vus à l’écran ont toutes les chances d’être répétés par les enfants qui les ont regardés;
  • Devant la télévision, les jeunes enfants ont l’air en état d’hypnose : bouche bée, le regard figé, complètement immobile. Trop de temps passé devant l’écran provoque une fatigue visuelle, une altération de la concentration et du sommeil, jusqu’à une anxiété profonde ou une perte du sens du réel;
  • Environ un quart de tous les messages publicitaires diffusés annoncent des produits alimentaires dont certains qui contiennent beaucoup de matières grasses, de sel et de sucre. Le fait de regarder la télévision peut induire les enfants en erreur quant à la valeur nutritive de certains aliments;
  • La télévision ne stimule pas la créativité.

 Le Dr Dimitri Christakis, chercheur et directeur du Child Health Institute de l'Université de Washington à Seattle, a analysé 78 études qui s'étaient penchées sur les émissions de télévision comme les DVD "Baby Einstein",  Il arrive à la conclusion que ces émissions, loin de stimuler le développement des tout-petits, pourraient même le ralentir.  Pour le pédiatre, le montage rapide, les couleurs acidulées, les sons et les lumières clignotantes de ces contenus télévisés stimulent trop les bambins de moins de deux ans, ce qui pourrait expliquer, en partie, la hausse des cas des troubles de déficit de l'attention au cours des 20 dernières années.  Pour le psychiatre Serge Tisseron les seules interactions dont l'enfant de moins de 3 ans profite sont les interactions avec un autre humain ou avec les jouets qu'il manipule. La télévision n'apporte rien à l'enfant de cet âge parce qu'elle n'est jamais interactive.

 

Adapté d’un texte du BC Au Jardin de Dominique, publié sur le site du Regroupement des CPE de Québec et Chaudières-Appalaches