UA-57511743-1

DES VACANCES POUR VOTRE ENFANT

Une amie, responsable en milieu familial, me confiait que certains enfants n'ont jamais de vacances. Non pas parce que leurs parents n'en prennent pasmais parce qu'ils en prennent... sans eux. Je ne parle pas ici d'une brève escapade que des parents vont prendre de temps à autre pour préserver leur vie de couple mais bien de vraies vacances, dites " familiales ". Elle me faisait part de la tristesse qui habite les tout-petits dans ces situations et de son étonnement, pour ne pas dire sa colère, face à cette conduite. Osons le dire : conduire un enfant à la garderie 5 jours par semaine et 52 semaines sur 52, cela révèle de la négligence envers certains de ses besoins et un égoïsme de la part des adultes qui disent ainsi mieux profiter de " leurs " vacances.

Le stress : même les enfants n'y échappent pas !

Si vous croyez que les enfants n'ont pas besoin de vacances, détrompez-vous ! Eux aussi vivent des stress, tout comme les adultes, par exemple :

  • Se faire dire : « Dépêche-toi, il faut partir, habille-toi, vite, vite, vite! »
  • Devoir se séparer du parent est difficile pour certains
  • S'adapter aux exigences de la vie de groupe (petites chicanes d'enfants, un bruit parfois intense, des changements dans l'horaire de retour, etc.)
  • Trop d'activités ou de stimuli peut devenir une source de stress surtout si l’enfant est inscrit à une plusieurs cours après la garderie.  Il n'est pas exagéré de dire que certains enfants sont épuisés par ce gavage et ne rêvent que de disposer de quelques heures par semaine à ne rien faire
  • Les changements dans la situation familiale: nouveau bébé, divorce, deuil, conflits entre les conjoints, recomposition familiale,
  • Se faire réveiller aux aurores pour suivre notre rythme de vie effréné
  • déménagement, perte d'emploi d'un parent, un membre de la famille malade, etc.
  • Peurs que peuvent éprouver un enfant : cauchemars, peur du noir, peur de certaines images vues à la télévision, peur du tonnerre, etc.

d'avoir congé des perpétuelles consignes, de pouvoir dormir tard le matin, flâner et rêvasser, faire des activités différentes. Et surtout d'être avec son parent dans un contexte relaxant, de pouvoir jouer ensemble, resserrer les liens, de participer à des activités inhabituelles et se fabriquer ainsi de magnifiques souvenirs ! En prime, ils retournent au milieu de garde avec un plaisir et une motivation accrus.

Comment les enfants réagissent au stress

Voici des signaux qui pourraient indiquer que votre enfant souffre de stress :

  • Il peut y avoir des manifestations physiques telles que nausées, maux de ventre, insomnie, grincements de dents, asthme, irritations cutanées, tics nerveux ou autre somatisation;
  • Les manifestations psychologiques et comportementales sont fréquentes : tristesse, agressivité, irritabilité, difficultés de concentration, désordre alimentaire, anxiété, timidité, repli sur soi, agitation, refus d'aller au milieu de garde ou de participer aux différentes activités, crises de pleurs interminables;

Les solutions pour diminuer le stress des enfants sont de deux ordres : limiter les facteurs de stress et augmenter les facteurs de protection. Les vacances contribuent aux deux en brisant la course quotidienne d'une part et en permettant à l'enfant de se reposer et de se ressourcer pour mieux résister aux stress par la suite.

 

Les bienfaits des vacances

Le Ministère de l'enfance et la famille a prévu quatre semaines de vacances annuelles, durant lesquelles la place de l'enfant est réservée dans la mesure où le parents paie 7$ par jour, une somme tout de même raisonnable et qui ne devrait pas interdire l'accès à des vacances pour l'enfant. Les enfants ont besoin de vacances avec leurs parents. C'est un moment privilégié qui permet de renforcer les liens familiaux et d'avoir de beaux souvenirs communs. C'est quelque chose qu'ils ne peuvent vivre avec personne d'autre. Tout comme pour les adultes les vacances ont pour effet de briser la routine, de " recharger leur batterie ",

Des éducatrices remarquent que les enfants qui sont présents à l'année sont plus fatigués, irritables et manquent souvent de concentration. Souvent ils ne trouvent plus autant de plaisir à participer aux activités de la garderie. De plus ces enfants constatent que d'autres partent en vacances mais pas eux. Leur estime d'eux mêmes peut s'en ressentir, et peuvent avoir l'impression qu'on se " débarrasse " d'eux ou qu'ils ne sont pas assez gentils pour avoir des vacances. Ils finissent inévitablement par se demander pourquoi ils ne peuvent pas, eux, prendre congé de garderie de temps en temps. Que répondre à ça ? Surtout quand ils ont raison !

Les enfants ont besoin de vacances

Les vacances peuvent aussi consister en de multiples sorties, pique-niques, visites de jardins zoologiques ou botanique, musée, participation à des festivals offrant des activités pour la famille, etc. Ou plus simplement de jouer avec notre enfant, de le faire participer avec nous à la préparation des repas, de faire une bataille d'oreillers ou de parler autour d'un feu de camp. Toutes ces petites choses qu'on n'a jamais le temps de faire le reste de l'année. Nos plus beaux souvenirs d'enfance restent liés à cette période spéciale de l'année. Prenez des vacances avec votre enfant, vous pourrez en observer les bienfaits très longtemps.